Étape 7 : la Patine

Pour garantir une répétabilité de la finition, les patines sont portées à une température optimale, contrôlée en permanence.

Si la dorure et l’argenture restent les traitements les plus nobles, la Maison Garnier a développé depuis 15 ans un véritable savoir-faire dans la décoration du bronze par oxydation du métal noble. Cela correspond à une demande grandissante des décorateurs afin d’intégrer dans des décors contemporains des pièces d’art en bronze dans un style moins ostentatoire.

Il existe différentes méthodes pour patiner les objets en bronze doré ou argenté. Les patines à la flamme, et les patines aux huiles. Au-delà de l’effet décoratif, elles apportent une protection supplémentaire, sans altérer le clinquant. On utilise des huiles de jade ou de lin.

Les patines par oxydation du métal, est une technique qui permet de reproduire l’aspect de bronzes anciens. Les plus courantes sont réalisées avec des solutions à base d’hématite ou de tourmaline mais nos ateliers exploitent d’autres méthodes comme le travail à la flamme.

Autres étapes de fabrication