Étape 1 : la Fonderie

Le moulage au sable humide est la technique la plus ancienne. Le sable de Fonderie est composé d’un mélange de sable réfractaire (silice) et d’un liant (bentonite) que l’on humidifie et malaxe dans un broyeur. Ce mélange servira à la conception de moules à usage unique. La pièce servant à reproduire est appelé modèle mère. Elle peut être en bois, résine ou métal. Le modèle sera de dimensions légèrement plus grandes que la pièce à obtenir, afin de tenir compte du retrait du métal coulé, subi lors du refroidissement.

Le modèle sera placé de moitié dans un châssis métallique rempli de sable tassé à la batte. Un second châssis préparé de la même façon viendra recouvrir le premier afin d’épouser les formes de la pièce. Le modèle sera ensuite retiré, des sillons seront creusés dans le sable et serviront à alimenter l’empreinte du modèle lors de la coulée.

Le moule étant réalisé, on peut passer à la coulée. Le bronze en fusion (1050°) est prélevé à la louche dans le creuset puis versé dans le moule. La coulée doit être exécutée à une vitesse régulière et adaptée à la pièce souhaitée.

Le décochage consiste à démouler la pièce fondue en cassant le moule en sable. Ce dernier sera fabriqué de manière répétée pour chaque nouvelle réalisation.

Autres étapes de fabrication