Histoire

Des origines à 1874

L’atelier d’origine se trouvait rue de Nevers sur la rive gauche de la Seine.

 

Il a été déménagé, probablement entre 1860 et 1870 sur le site que la société occupe encore aujourd’hui, boulevard de la Bastille dans le XII° arrondissement, qui s’appelait à l’époque boulevard de la Contrescarpe . Il occupait cependant alors une surface au moins 3 fois supérieure à aujourd’hui.



Remy Garnier fils a vendu l’entreprise familiale en 1874 et vécu de ses rentes jusqu’en 1911, propriétaire de plusieurs immeubles à Paris, d’un hôtel particulier à Boulogne, près de l’actuel Pont de St Cloud et d’une très importante collection de livres anciens, comme on peut s’en rendre compte à la lecture de son testament que l’entreprise conserve dans ses archives.

De 1874 à 1945

Dans l’histoire de l’entreprise, il y a eu 2 Remy Garnier.

Il y a d'abord le père, né près de Montbard en Bourgogne, et monté à Paris pour faire son apprentissage.

Il créa en 1832 l’atelier de serrurerie qui perdure jusqu’à aujourd’hui.

Son fils Louis est né l’année exacte de cette création. Le père est mort en 1880 et le fils a vécu jusqu’en 1911. Entre 1839 et 1850, Remy Garnier père a déposé, en même temps qu’un Monsieur Chevalier qui devait travailler avec lui, de nombreux brevets et compléments de brevets sur le perfectionnement de la crémone.

Autant le père était un technicien et un inventeur, autant c’est au fils qu’on doit le développement de l’entreprise grâce à la mise en valeur des brevets déposés qui assurait à l’entreprise une avance technologique sur ses concurrents ainsi qu’au développement d’une nouvelle bourgeoisie qui multipliait les constructions d’immeubles et de maisons à Paris comme en Province.

La Maison Garnier a ensuite appartenu aux 2 frères Brun-Cottan, qui l’avaient achetée en 1874, puis à leurs descendants. C’est au cours de cette période que la maison Garnier a eu son plus grand rayonnement et a créé une part importante de son impressionnante collection de crémones, espagnolettes, serrures, béquilles, boutons et autres accessoires utiles pour la fermeture des portes et des fenêtres, collection qui fait encore aujourd’hui sa réputation.

Pendant la dernière décennie du XIX° siècle, la société vendait 500.000 crémones par an, ce qui en faisait très probablement le leader de son marché !

On retrouve encore aujourd’hui de très nombreux exemples de ce rayonnement dans les immeubles parisiens construits entre 1870 et 1914, qu’il s’agisse de produits en bronze ciselé ou de produits en fonte. La Compagnie de la Plaine de Monceau, célèbre investisseur immobilier de cette époque pour l’ouest parisien équipait tous ses appartements de crémones, d’espagnolettes et de serrures Garnier en bronze ciselé et doré et toutes les fenêtres de ses cages d’escalier avec des crémones en fonte. De même Garnier a équipé l’Hôtel de Ville de Paris quand il a été reconstruit après l'incendie de la Commune en 1871.

Pour ses besoins commerciaux la Maison Garnier a conçu au début du XX Siècle un catalogue relié cuir de plus de 400 pages au format 33*44 dans lequel les différents produits étaient présentés en grandeur réelle (échelle 1). Ce catalogue reste l’outil principal de travail encore aujourd’hui même si il a été mis à un format plus petit et plus pratique et avec des pages nouvelles correspondant aux produits crées depuis, car la période Art Déco a encore été une période féconde pour Garnier, tant en termes de création que d’activité et de rayonnement.

De 1945 à maintenant

Dans les années 30, la maison Garnier a connu une phase de déclin par manque d’évolution.

Elle a abandonné le marché de la construction et du bâtiment pour se concentrer sur celui de la décoration et mieux exploiter ses collections.

 

 

Aujourd’hui , les activités de la société se répartissent en 2 lignes de produits distincts :

 

Sous la marque Remy Garnier on retrouve les produits, de style ou modernes, en bronze ciselé qui ont fait la réputation du savoir-faire de la société.

C’est sous cette marque que sont étudiés et réalisés les produits spécifiques demandés par les clients et prescripteurs dans le cadre des chantiers qui nous sont confiés.  

 

La marque Garnier Diffusion regroupe les autres produits, en bronze ou en laiton pour lesquels nos travaux ne concernent que la fonctionnalité et la décoration.

 

A ces 2 lignes de produits, s’ajoute une activité de restauration pour les particuliers et les Monuments Historiques car nombre des pièces installées il y a 100 ou 150 années méritent de retrouver leur qualité originelle.

30 bis, boulevard de la Bastille 75012 Paris - France - t. 33 (0)1 43 43 84 85 - f. 33 (0)1 43 46 13 76 - r.garnier@remygarnier.fr

Website made by The letter O. - www.theletter-o.com